Jean REDELE

Alain SERPAGGI

Jean RAGNOTTI

Le Mans Classic 2008

Jean RAGNOTTI

LOHEAC 2009

Jean Luc THERIER

Dieppe - Mai 2010

Jean Claude ANDRUET

Dieppe - Mai 2010

Jean RAGNOTTI

Le Mans Classic 2012

 

 

 

 


 

 

¤¤   LE RETOUR D'ALPINE EN ENDURANCE   ¤¤

 

 

 

CALENDRIER SAISON

EUROPEAN LE MANS

SERIES 2013


 

 

26-27 Mars :  Essais collectifs ELMS - Paul RICARD (FRA)

 

12-13 Avril : ELMS Silverstone ( GBR )

 

17-18 Mai : ELMS Imola ( ITA )

 

9 Juin : journée test - 24 Heures du Mans ( FRA )

 

22-23 Juin : 24 Heures du Mans ( FRA )

 

19-20 Juillet : ELMS Red Bull Ring ( AUT )

 

13-14 Septembre : ELMS Hungaroring ( HUN )

 

27-28 Septembre : ELMS Paul Ricard ( FRA )

 

 

 

 

PRESENTATION DU PROTOTYPE ALPINE LMP2 A PARIS

VENDREDI 22 MARS 2013

 

 

Alpine a présenté, le Vendredi 22 Mars dernier, à l'atelier Renault, à Paris, le prototype LMP2 qui sera engagé aux prochaines 24 Heures du Mans ainsi que dans le championnat European Le Mans Series sous la responsabilité de l'équipe Signatech dirigée par Philippe Sinault.

 

" Depuis l'annonce, le 5 Novembre dernier, du renouveau de la marque Alpine, nous franchissons les étapes les unes après les autres." a expliqué Bernard Olivier, président directeur général de la société des automobiles Alpine-Catheram.

 

L'Alpine numéro 36 sera pilotée en ELMS par les français Nelson Panciatici et Pierre Ragues qui seront rejoints par Tristan Gommendy pour les 24 Heures du Mans, épreuve pour laquelle ils totalisent 10 participations à eux trois.


 

 

 


Caractéristiques techniques Alpine-Nissan n° 36
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Châssis : Alpine
Moteur : V8 Nissan V8 type VK45
Puissance : 500 ch
Carburant et lubrifiants : TOTAL
Boîte de vitesses : X-TRAC séquentielle 6 rapports

Direction : Assistée hydraulique
Freins : Carbone-Brembo
Pneumatiques : Michelin

Longueur : 4610 mm
Empattement : 2870 mm
Largeur : 1995 mm
Poids : 900 kg

Vitesse maxi : 330 km/h

 

 

 

LES PILOTES

~~~~~~~~~~~~

 


Nelson PANTIATICI

PIERRE RAGUES


 


 

Nelson PANTIATICI :

 

Date et lieu de naissance  : 26 septembre 1988 à Reims
Débuts en monoplace  : 2005 (Formula Renault 2.0)
Débuts en endurance  : 2012

 


Palmarès du pilote :
                                           

- 2012  

Championnat du Monde d’Endurance

(Signatech-Nissan)

 

24 Heures du Mans - 10e classement général

et 4e LM P2

 

- 2011

Formula Renault 3.5 Series (KMP Racing) - 9e

 

- 2010

Formula Renault 3.5 Series

(Junior Lotus Racing) -12e 

 

- 2009 GP2 Series (Olympique Lyonnais)
 

Superleague Formula (Epsilon)

 

- 2008

Championnat d’Espagne de F3

(Hache International) - 2e

 

- 2007

Eurocup Formula Renault 2.0

(SG Formula) – 10e

 

- 2006  

Championnat de France Formula Renault 2.0

(Epsilon) – 5e

 

- 2005

Championnat de France Formula Renault 2.0

(Epsilon) – 13e

 

 

 

 

 

Pierre RAGUES :

 

Date et lieu de naissance : 10 janvier 1984 à Caen (29 ans)
Débuts en monoplace : 2003 (Formule Renault Campus)
Débuts en endurance : 2006

 


Palmarès du pilote : 
                                                                                      

- 2012

Championnat du Monde d’Endurance

(Signatech-Nissan)

 

24 Heures du Mans -10e classement général

et 4e LM P2

 

- 2011 Intercontinental Le Mans Cup (OAK Racing)
 

24 Heures du Mans - Abandon

 

- 2010   

Le Mans Series (Signature Plus) - 4e LM P1

24 Heures du Mans - Abandon

   
- 2009 Le Mans Series (Signature Plus) - 7e LM P1
 

24 Heures du Mans - 12e classement général

 

- 2008 Le Mans Series (Saulnier Racing) - 5e LM P2
 

24 Heures du Mans -18e classement général

et 3e LM P2

 

- 2007  

International Formula Master (Euronova) - 14e

 

- 2006

Le Mans Series – 10e LM P2

(Paul Belmondo Racing)

 

24 Heures du Mans – Abandon

 

- 2005

Championnat de France Formula Renault 2.0

(Epsilon) - 15e

 

- 2004

Championnat de France Formula Renault 2.0 (SGFormula) - 12e

 

- 2003

Championnat de France Formula Renault

Campus - 2e 

 

 

 

 

PREMIER ROULAGE OFFICIEL DU PROTO ALPINE LMP2

CIRCUIT PAUL RICARD

MARDI 26 ET MERCREDI 27 MARS 2013

 

 

Dans le cadre des journées d'essais collectifs de l' European Le Mans Séries qui se sont déroulées au Castellet, sur le circuit Paul RICARD, les Mardi 26 et Mercredi 27 Mars 2013, le prototype Oreca-Nissan aux couleurs Alpine a fait ses premiers tours de roues officiels.

 

La voiture, pilotée successivement par Nelson PANTIATICI et Pierre RAGUES, s'est tout a fait bien comportée et tous les membres de l'écurie Signatech avaient l'air satisfaits. L'équipe repart avec le meilleur temps des essais sur les deux jours pour Nelson PANTIATICI. L'Alpine s'est hissée au sommet des feuilles de temps avec un tour en 1'47"652.

 

Rendez vous sur le circuit de Silverstone les 12 et 13 Avril prochains pour la course d'ouverture du championnat E.L.M.S


 

 

 

~~    ELLE  S'APPELLE  ALPINE  A 450  !!!   ~~

 

À peine plus d’un mois après l’annonce du retour d'Alpine en compétition, l'A 450 disputera sa première course sur le circuit de Silverstone, en Grande-Bretagne, les 13 et 14 Avril. En effet, l’équipe Signatech-Alpine est engagée sur les cinq manches de l'European le Mans séries cette saison, ainsi qu’aux 24 Heures du Mans.

 

Ainsi, Le prototype aligné par l’équipe Signatech-Alpine cette saison prend officiellement le nom d'Alpine A 450, dans la lignée des précédents modèles de la Marque.

 

Près de trente-cinq ans après la victoire de l'Alpine A 442 B pilotée par Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi aux 24 Heures du Mans en 1978, l'A 450 sera alignée en course pour la première fois ce samedi 13 avril sur le circuit de Silverstone. Les deux pilotes de l'auto seront Nelson Panciatici et Pierre Ragues. Auteur du meilleur temps des essais collectifs organisés en mars sur le Circuit Paul Ricard, Nelson Panciatici aborde cette première manche avec de

grandes ambitions.

 

Carlos Tavares, Directeur Général Délégué aux opérations de Renault, sera présent à Silverstone pour vivre ce moment important dans l’histoire d'Alpine. Troisième pilote aux 24 Heures du Mans, Tristan Gommendy sera également présent à Silverstone pour poursuivre son intégration au sein de l’équipe. Pilote junior Alpine, Paul-Loup Chatin sera au départ dans la catégorie LM PC.

 

Vingt-cinq voitures sont engagées pour cette première épreuve de la saison, dont neuf dans la catégorie reine LMP2. En outre, l'Alpine A 450 sera le tout premier modèle de la marque à poser ses roues sur le circuit de Silverstone dans le cadre d’une compétition officielle.

 

 

 

 

 

 

3 HEURES DE SILVERSTONE - ANGLETERRE

1 ERE MANCHE DE L'EUROPEAN LE MANS SERIES

SAMEDI 13 ET DIMANCHE 14 AVRIL 2013

 

 

Partie depuis la troisième place sur la grille de départ, l'Alpine A 450 du tandem Panciatici / Ragues s'est finalement classée 4ème d'une course disputée dans des conditions dantesques, et finalement interrompue à quarante minutes du drapeau à damier. Le Jota Sport s'impose.

Il ne faisait pas bon mener les débats sur cette course dont les différents leaders ont, un à un, cédé le commandement au fil des tours. Dominateur en début de course, Brandon Hartley (Oreca 03-Nissan) sortait à Stowe après 40 minutes et perdait de nombreuses minutes dans l'incident, laissant à Franck Mailleux (Morgan-Judd) le soin de mener l'épeuve... avant que celui-ci ne sorte violemment 20 min plus tard et abandonne.

Oliver Turvey plaçait alors la Zytek Z11SN-Nissan du Jota Sport aux commandes de l'épreuve, suivi à bonne distance du Team Race Performance (Oreca 03-Nissan), du Thiriet by TDS Racing (Oreca 03-Nissan) et de l'Alpine A450. Peu avant la cap de la mi-course, Pierre Ragues effectuait une excursion dans un bac à gravier finalement sans conséquence, car les positions ne bougeront plus.

La voiture de sécurité entrait en effet en piste quelques minutes plus tard et y restait plus de quarante-cinq minutes, avant que la direction de course ne choisisse de stopper définitivement l'épreuve.

Tous les pilotes ont comparé les conditions de course à celles rencontrées aux 24 Heures du Mans 2001, l'une des éditions les plus dures qu'ait connu la classique mancelle. Le fait est que même sous voiture de sécurité, nombre de pilotes se sont fait piéger durant cette dernière neutralisation de 45 minutes.

A noter enfin que seuls 77 % de la distance ayant été couverts, les concurrents ne marqueront que la moitié des points prévus pour cette première manche de la saison.


Le prochain rendez-vous est désormais fixé au 18 et 19 mai sur le circuit Italien d’Imola.

 

 

 

 

 

3 HEURES D'IMOLA - ITALIE

2 EME MANCHE DE L'EUROPEAN LE MANS SERIES

SAMEDI 18 ET DIMANCHE 19 MAI 2013

 

 

Les qualifications :

 

La deuxième manche du championnat European Le Mans Series se déroule actuellement sur le circuit italien d'Imola.

 

En LMP2, la séance de qualification a souri au Britannique Oliver Turvey au volant de la Zytek Z11SN-Nissan du Jota Sport. Le Suisse Mathias Beche, fraîchement débarqué chez Thiriet by TDS racing, s'est classé deuxième avec l'Oreca 03 Nissan. Le Néo-Zélandais Brendon Hartley sur l'Oreca 03-Nissan du Murphy Prototypes. L'Alpine A450 boucle sa séance en 4e position juste devant la Zytek Z11SN-Nissan du Greaves Motorsport de Tom Kimber-Smith.

 

Sur l'Oreca 03 Nissan du Boutsen Ginion Racing, le Manceau Bastien Brière a réalisé le 9e temps.

 

Gary Hirsch s'assure la pole des LMPC avec un temps de 1'39''222. Matt Griffin signe le chrono référence des GTE en 1'41''994 sur la Ferrari 458 Italia n°52 du Ram Racing. Peter Kox décroche la pole des GTC sur la Lamborghini Gallardo LP600. 

 

 

 

La course :

 

Cela faisait trente-cinq ans qu’une Alpine n’était pas montée sur un podium. Quelle fierté, pour la seconde manche du championnat ELMS, l’équipe Signatech Alpine a réussi l’exploit.

 

En seulement deux courses Philippe Sinault, le patron de l'écurie de Bourges, a hissé une voiture à peine sortie des cartons sur l’une des plus hautes marches du podium. Après une première épreuve disputée lors des 3 Heures de Silverstone (Angleterre) le 13 avril dernier, l’Alpine termina à la quatrième place, au pied du podium.

 

Mais pour le second rendez-vous de la saison disputé hier sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari d’Imola, elle décroche fièrement la seconde place juste derrière l’ORECA-03 Nissan victorieuse de Pierre Thiriet et Mathias Beche (Thiriet by TDS Racing). Voici donc de quoi réjouir tous les fans de la marque : la légende Française est bel et bien de retour !

 

Cet excellent résultat couronne de succès tous les efforts de cette équipe de passionnés qui mène ce projet un peu fou de faire rouler à nouveau une Alpine en endurance. C’est chose faite.

 

Le travail de ce week-end italien a principalement porté sur la compréhension des pneumatiques Michelin, l'Alpine A450 demeurant la seule voiture engagée en catégorie LMP2 à être équipée des gommes françaises.

« Nous manquons encore de recul pour bien juger les capacités de nos pneumatiques Michelin en course », a ainsi expliqué Philippe Sinault, team principal de l'équipe Signatech-Alpine. « Nous n'avons pas pris le risque de doubler le premier relais alors que les pneus en avaient la capacité. Nous sommes dans le coup. Grâce aux données enregistrées, nous allons pouvoir optimiser les stratégies. Il y a un énorme engouement autour du projet. Ce podium est une dynamique positive avant les 24 Heures du Mans ».

Ce résultat tombe en effet à point nommé à quelques jours de l'épreuve mancelle, sur laquelle Alpine effectuera son retour après 35 ans d'absence.

« Cette course nous a permis de beaucoup progresser avec les pneus slicks Michelin », a de son côté confié Pierre Ragues, pilote de l'Alpine A450. « Je suis très content des chronos réalisés. Nous avions besoin de ce résultat pour arriver au Mans en confiance. Désormais, il faut réaliser de belles 24 Heures ! ».

Pierre Ragues et ses co-équipiers Nelson Panciatici et Tristan Gommendy ont maintenant rendez-vous dans quelques jours sur le circuit de Magny-Cours pour des essais nocturnes, avant de se présenter le 9 juin à la Journée Test du Mans.

 

 

 

 

 

JOURNEE TEST -  24 HEURES DU MANS

DIMANCHE 9 JUIN 2013

 

 

Voiture n°36 - Alpine - Panciatici - Ragues - Gommendy

 

Voiture n°37 - Alpine - Chatin - Gommendy

 

Avec le 2ème chrono de la Journée Test en catégorie LMP 2, Alpine se positionne d’entrée parmi les prétendants à la victoire. Il convient toutefois de préciser que l’A 450 n’est pas véritablement une nouvelle voiture, s’agissant en réalité d’une Oreca 03 à moteur Nissan « rebadgée ». Qu’importe, la reconstruction du mythe est en route ! Trente-cinq ans après la victoire de Pironi-Jaussaud, le constructeur français s’appuie sur trois pilotes rapides et expérimentés. Confié à l’équipe Signatech (présente au Mans depuis 2009), le prototype bleu figure assurément parmi les vainqueurs possibles en LMP 2.

 

Il sera aussi l’un des chouchous du public.

 

Rappelons que, pour cette journée de tests sur le circuit du Mans, l'équipe Signatech avait engagé une deuxième voiture qui porte le numéro 37, afin de faire un maximum d'essais en vue de la course.

 

Par contre, le week end des 24 heures du Mans, une seule auto, la numéro 36, sera en piste.

 

Au classement général de cette journée, toutes catégories confondues, les deux Alpine A 450 se classent respectivement aux 11 ème et 12 ème places.

 

 

 

 Le classement de la journée test des

24 Heures du Mans 2013:

 

   

LMP1

 T. Kristensen
 L. Duval
 A. McNish

#2 Audi R18 E-Tron Quattro
 Audi Sport team Joest

3:22.283

 

LMP1

 M. Gené
 L. Di Grassi
 O. Jarvis

#3 Audi R18 E-Tron Quattro
 Audi Sport team Joest

3:25.358

+ 2.775

LMP1

A. Lotterer
 M. Fässler
 B. Treluyer

#1 Audi R18 E-Tron Quattro
 Audi Sport team Joest

3:25.647

+ 3.064

LMP1

 A. Davidson
 S. Buemi
 S. Sarrazin

#8 Toyota TS030 - Hybrid
 Toyota Racing

3:27.681

+ 4.998

LMP1

 M. Bonanomi

#4 Audi R18 E-Tron Quattro
 Audi Sport team Joest

3:27.894

+ 5.311

LMP1

 A. Wurz
 N. Lapierre
 K. Nakajima

#7 Toyota TS030 - Hybrid
 Toyota Racing

3:29.693

+ 7.010

LMP1

 N. Prost
 N. Jani
 N. Heidfeld

#12 Lola B12/60 Coupe Toyota
 Rebellion Racing

3:31.967

+ 9.384

LMP1

 A. Belicchi
 M. Beche
 C. Cheng

#13 Lola B12/60 Coupe Toyota
 Rebellion Racing

3:34.724

+ 12.141

LMP1

 N. Leventis
 D. Watts
 J. Kane

#21 HDP ARX 03c Honda
 Strakka Racing

3:35.631

+ 13.048

LMP2

 O.Pla
 D. Heinemeier-Hansson
 A. Brundle

#24 Morgan Nissan
 OAK Racing

3:38.801

+ 16.218

LMP2

 N. Panciatici
 P. Ragues
 T. Gommendy

#36 Alpine Nissan
 Signatech Alpine

3:39.642

+ 17.059

LMP2

 P. Chatin
 T. Gommendy

#37 Alpine Nissan
 Signatech Alpine

3:40.907

+ 18.324

LMP2

 R. Rusinov
 J. Martin
 M. Conway

#26 Oreca 03 Nissan
 G-Drive Racing

3:41.259

+ 18.676

LMP2

 P. Thiriet
 L. Badey
 M. Martin

#46 Oreca 03 Nissan
 Thiriet by TDS Racing

3:41.269

+ 18.686

LMP2

 L. Ordonez
 J. Mardenborough
 M. Krumm

#42 Zytek S11SN Nissan
 Greaves Motorsport

3:41.648

+ 19.065

LMP2

 S. Dolan
 O. Turvey
 L. Luhr

#38 Zytek S11SN Nissan
 Jota Sport

3:41.943

+ 19.360

LMP2

 B. Baguette
 R. Gonzalez
 M. Plowman

#35 Morgan Nissan
 OAK Racing

3:42.197

+ 19.614

LMP2

 T. Graves
 S. Nakano
 A. Hamilton
 J. Walker

#25 Oreca 03 Nissan
 Delta ADR

3:42.333

+ 19.750

LMP2

 A. Rossi
 E. Lux
 T. Kimber-Smith

#41 Zytek S11SN Nissan
 Greaves Motorsport

3:42.364

+ 19.781

 

 

 

 

 

 

 

 

Le premier objectif est atteint pour le retour d’Alpine en compétition. Annoncé le 8 mars, cet engagement aux 24 Heures du Mans 2013 en catégorie LM P2 a permis de mesurer l’indéfectible soutien du public.

 

En piste, Tristan Gommendy, Nelson Panciatici et Pierre Ragues ont atteint l’arrivée. Ils terminent ces 24 heures à la 14 ème place au classement général.

 

Sur le podium provisoire de la catégorie LM P2 en début de course, l'Alpine A450 a été ralentie par une première intervention dans le stand de l'équipe Signatech Alpine. A la suite d'un passage dans le bac à gravier de Mulsanne, la voiture a été immobilisée durant près de quatorze minutes pour changer la courroie d'alternateur endommagée.

 

Juste après 20h00, un problème de pneu arrière gauche a de nouveau contraint l'Alpine A450 à retourner dans son box. En moins de 19 minutes, l'équipe Signatech Alpine a été en mesure de changer l'extracteur, l'aileron arrière et un demi-train arrière complet avec la transmission et l'étrier de frein.

 

Preuve de l’efficacité de l’équipe Signatech Alpine, un jury a remis le 38e Prix ESCRA (Ecole Supérieure du Commerce des Réseaux de l’Automobile) de la meilleure assistance technique des 24 Heures du Mans aux mécaniciens Michaël Bimont, Pierre Gaches, Benoît Hamel et Denis Motot, chef de voiture. Ce prix avait déjà été remis à l’équipe Renault Alpine victorieuse en 1978.

 

 « La première certitude est la qualité de notre équipe », souligne Philippe Sinault, Team Principal de Signatech Alpine. « Le travail effectué durant ces dernières semaines, et encore plus durant ces 24 Heures, a été exceptionnel. C’est une fierté de voir nos mécaniciens être primés par un jury. C’est important car c’est avec eux que nous voulons construire l’avenir. Nous avons également pu mesurer à quel point le public avait envie que l’histoire d’Alpine continue.

 

La course a été difficile moralement. Nous avons montré que nous avions un gros potentiel. La frustration a été atténuée par notre belle remontée. Il fallait montrer de quoi nous étions capables. Mais seule la victoire est belle. Et nous allons tout faire pour atteindre ce nouvel objectif le plus rapidement possible ! »

 

Nelson Panciatici : « Je pense que nous avons été performants. Les temps au tour montrent que nous étions dans le coup. Je suis forcément déçu du résultat final. Mon dernier relais a été le plus difficile mais il n’y avait plus rien à jouer. Il y a un potentiel avec cette équipe et l’Alpine A450… Nous l’avons prouvé ! »

 

Tristan Gommendy : « Ce fut une édition particulièrement difficile. Nous avons fait quelques petites erreurs. Nous nous sommes mis à l’écart du peloton durant la première partie de la course. Nous avons fait le maximum pour revenir. C’est en fin de course que je me sens le mieux et que je peux aller vite. Mon dernier relais était vraiment plaisant. J’ai dû rester près de trois heures dans la voiture. Mais on gardera un très bon souvenir de cette édition qui marquait le retour d’Alpine au Mans ! »

 

Pierre Ragues : « Je crois que ce fut l’édition la plus difficile des sept auxquelles j’ai pu participer. Je n’ai pas fait un relais sans pluie. Les conditions de piste changeaient sans cesse. Pour le retour d’Alpine au Mans, les conditions auraient pu être plus sympas ! Il fallait être à l’arrivée, surtout après les problèmes que nous avons eus un début de course. Pour ma part, j’ai donné le maximum. Mais je suis un peu déçu et frustré car nos ambitions de podium étaient atteignables. »

 

 

 

 

 

3 HEURES RED BULL RING - AUTRICHE

3 EME MANCHE DE L'EUROPEAN LE MANS SERIES

SAMEDI 20 JUILLET 2013

 

 

Qualifications :

 

Nelson Pantiatici et l’Alpine A450 ont montré à Imola puis au Mans être dans le haut du panier en LMP2, et la séance qualificative sur le Red Bull Ring a confirmé la tendance, le jeune Français revendiquant la pole position à l’issue du temps imparti.

 

Malheureusement les commissaires signifiaient à l’équipe l’annulation de tous les temps de qualification, la pole ayant été réalisée sous drapeau jaune. Une sanction logique qui ramenait l’Alpine en 8ème position sur la grille. C’est une nouvelle fois Oliver Turvey sur la Zytek Nissan no38 du Jota Sport qui héritait de la pole devant l’Oreca-Nissan no18 de Brendon Hartley.

 

 

Course :

 

La course commençait sans encombre pour les deux prototypes anglais, Oliver Turvey sur la Zytek Jota Sport prenant la tête suivi par Jonathan Hirschi sur l’Oreca Murphy Prototypes alors que derrière Mathias Beche et Frank Mailleux se livraient à une belle bataille.

 

Il fallait attendre les ravitaillements pour que tout soit chamboulé. C’est d’abord l’Oreca no18 de Hirschi qui refusait de repartir, hypothéquant les chances de l’équipage Murphy Prototypes, puis quelques minutes plus tard Oliver Turvey écopait d’une pénalité de 30 secondes pour dépassement de la vitesse dans les stands…

 

Ces péripéties donnaient la tête à Mathias Beche sur l’Oreca Thiriet, qui n’allait plus la quitter d’autant que l’Oreca no34 alors en seconde position sortait…

 

Pendant ce temps l’Alpine Signatech revenait petit à petit et se retrouvait seconde, mais ne pouvait raccrocher Pierre Thiriet qui passait le premier sous le drapeau devant l’Alpine qui termine deuxième et la Morgan Judd du Morand Racing, à nouveau sur le podium.

 

Au championnat, Pierre Thiriet et le Thiriet by TDS Racing augmentent leur avance sur Alpine Signatech. En LMPC, Chatin/Hirsch gardent le commandement comme Mowlem/Griffin en LMGTE. En GTC, la régularité de l’écurie Ecosse, avec un 3ème podium consécutif, permet à Millroy et Smith de garder la tête.

 

La prochaine épreuve aura lieu le 14 septembre en Hongrie sur l’Hungaroring.

 

 

 

 

 

 

3 HEURES HUNGARORING - HONGRIE

4 EME MANCHE DE L'EUROPEAN LE MANS SERIES

SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013

 

 

 Victoire

 

Signatech-Alpine !

 

 


 

 

L’équipe Signatech Alpine gagne en Hongrie et comme le leader avant le rendez-vous du Hunraroring ne finit que 6éme, il se retrouve à égalité de points avec les deux pilotes Alpine, Nelson Panciatici et Pierre Ragues, les trois totalisant 73 points. Du coup, le titre se jouera au Castellet dans quinze jours lors de la 5éme et ultime manche du Championnat d’endurance ELMS 2013 !

 

Car derrière, le trou est fait puisque Mattias Beche qui n’a pas effectué toutes les courses, ne compte que 58 points et le duo de chez Jota, Dolan-Turvey,55 !

 

L’Alpine Signatech n°36 a donc remporté les 3 Heures du Hungaroring avec brio, dans des conditions de piste changeantes pendant toute la durée de la course.

 

Grâce à leurs performances de cette journée difficile, Pierre Ragues et Nelson Panciatici et les hommes de Signatech Alpine se livreront une bataille sans merci avec Pierre Thiriet et Thiriet by TDS Racing pour les titres Pilote et Ecurie sur le circuit Paul Ricard dans deux semaines.

 

Nelson Panciatici a franchi le drapeau à damiers après 82 tours du Hungaroring en devançant l’Oreca Nissan n°18 de Murphy Prototypes, pilotée par le duo Jonathan Hirschi et Brendon Hartley. L’écurie Irlandaise signe avec ce podium son plus beau résultat de la saison.

 

Gary Hirsch et Paul Loup Chatin – le pilote de réserve de l’écurie Signatech –  remportent eux la victoire de la catégorie LMPC au volant de la FLM09 n°49 du Team Endurance Challenge, en terminant à la neuvième place au classement général. Leurs team-mate, Soheil Ayari et Anthony Pons sont seconds. Ils se battront jusqu’au bout et au circuit Paul Ricard pour la victoire finale.

 

 

 

 

 

 

 

3 HEURES DU CASTELLET - FRANCE

5 EME ET DERNIERE MANCHE DE L'EUROPEAN LE MANS SERIES

SAMEDI 28 SEPTEMBRE 2013

 

L'équipe Signatech - Alpine remporte le titre de championne 2013 en European Le Mans Séries !!!
 
L'écurie française est sacrée Championne d'Europe après avoir enregistré un résultat suffisant lors des 3 heures du Paul Ricard,  en marge des World Series by Renault.

Signatech Alpine et Team Thiriet by TDS ont entamé le week-end à égalité de points mais la lutte a rapidement tourné court après que l'Oreca Nissan du TDS racing ai connu des problèmes dès les premiers tours. En effet, la rivale de l'Alpine va perdre sa roue arrière gauche, mal montée lors d'un arrêt au stand. Il n'en fallait pas plus à Alpine pour aller chercher ce petit point synonyme de titre. La tâche a été accomplie par Pierre Ragues et Nelson Panciatici malgré un passage supplémentaire par les stands pour changer le volant déffectueux.

Titre à domicile dans un cadre organisé par la maison mère (Renault), que pouvait-on rêver de mieux pour Alpine qui réalisait cette saison son retour en compétition ? Un succès d'autant plus mérité que l'équipe a signé une première saison très convaincante, avec une victoire, trois podiums et deux quatrièmes places. Seul bémol à cette campagne 2013, l'absence d'une victoire au Mans. Peut-être pour 2014 ?

Ce titre intervient alors que Renault a annoncé fin 2012 le retour de la marque Alpine à l'horizon 2016.
 

Félicitations à toute l'équipe pour cette très belle saison 2013, et rendez vous en 2014 pour un nouveau championnat avec le team Signatech-Alpine !!!